Cyclose dans le tube pollinique

des Angiospermes

TP Ts Spé

Le tube pollinique des Angiospermes est, au même titre que la cellule géante des Characées, la cellule de feuille d'Elodée ou certains poils épidermiques végétaux, un excellent support pour observer la cyclose au lycée.
Proposer ce matériel aux élèves de Ts Sp offre l'opportunité de réactiver, par l'observation, certaines notions concernant le grain de pollen, abordées par ailleurs (intervention dans la reproduction sexuée, structure...).
Grains de pollen de Crocus germés sur un stigmate

Objectifs
- Compléter l'approche expérimentale réalisée avec Elodea canadensis (ou avec Chara sp) qui suggère l'ATP-dépendance de la cyclose, par l'observation d'un matériel dans lequel les courants cytoplasmiques sont particulièrement spectaculaires.
- Proposer quelques données expérimentales à exploiter pour établir que les mouvements qui affectent le cytoplasme du tube pollinique dépendent de l'intervention du système moléculaire actine-myosine-ATP.

Observations

Compléments
Synthèse
Modèle montant l'intervention du système actine-myosine dans le mécanisme qui génère les courants cytoplasmiques dans le tube pollinique.
Grain de pollen de Campanule germé in vitro
Auteur: Auclair Jean Jacques
Les publications (en particulier les images) ne sont libres de droits qu'à la condition d'être utilisées dans le cadre d'une classe.