Photo-autotrophie et hétérotrophie

Cultures de microalgues et d'une levure

Objectifs
Déterminer les besoins nutritifs de la cellule d'une microalgue (2 exemples proposés ici) et de celle d'une levure puis après comparaison, définir ce que sont les grands types de métabolismes, photo-autotrophie et hétérotrophie.

Principe
Suivre la croissance (comptage, absorbance) des populations cellulaires de l'algue et de la levure lorsqu'elles sont cultivées en milieu minéral ou organique, éclairé ou non.

Expérimentations

Exploitation synthétique des résultats expérimentaux
- Les cellules chlorophylliennes des microalgues sont capables de produire de la biomasse donc de synthétiser des molécules organiques, en ne prélevant dans leur environnement que des substances minérales, à condition de pouvoir utiliser l'énergie lumineuse: elles sont photo-autotrophes.
- Les cellules non chlorophylliennes de levure ne peuvent produire de la biomasse donc synthétiser des molécules organiques que si elles prélèvent dans leur environnement, en plus de substances minérales, des molécules organiques (source de carbone) pré-existantes: elles sont hétérotrophes pour le carbone.
Auteur, professeur SVT: Auclair Jean Jacques
Les publications, en particulier les images, ne sont libres de droits qu'à la conditions d'être utilisées dans le cadre d'une classe.