Contraction d'une fibre musculaire striée

en présence d'ATP

La vidéo montre une contraction dissymétrique de l'extrémité d'une portion de fibre musculaire, en présence d'ATP.
Il y a rétrécissement asynchrone d'éléments contractiles intra-cytoplasmiques, au départ disposés parallèlement au grand axe de la fibre. La solution arrive par la gauche et provoque dans un premier temps la contraction de structures entrées en contact avec l'ATP, puis dans un deuxième temps, des structures situées plus à droite se raccourcissent également.Ces structures capables de se contracter en présence d'ATP sont les myofibrilles (en réalité, ici, des ensembles de quelques myofibrilles).