Contraction de fibres musculaires en présence d'ATP
Des fibres musculaires glycérinées de lapin sont préparées par dilacération puis mises en présence d'une solution contenant des ions Mg2+, K+, Cl - et de l'ATP: elles se contractent.
La même solution, sans ATP ne déclenche pas la contraction.

Deux essais, réalisés à partir de faisceaux différents de fibres musculaires.

Dans les 2 cas, la présence d'ATP est à l'origine d'un raccourcissement mesurable et d'un épaississement de l'ensemble des fibres. Il n'y a pas ici de relâchement.