Cyclose dans une cellule

de poil épidermique sécréteur

de Lychnis dioïque (Caryophyllacées)

Le Lychnis dioïque est une plante vivace très commune, velue. On peut facilement prélever un petit fragment d'épiderme porteur de poils sur une tige, sur une feuille (ou sur un sépale). Les cellules qui constituent ces poils sont un excellent support pour observer la cyclose.
D'autres plantes de la famille des Caryophyllacées peuvent également être utilisées.

Poils épidermiques
Ils sont pluricellulaires, certains sont sécréteurs, d'autres non.
La vacuole des cellules basales du poil peut être colorée par des anthocyanes.
Cellule d'un poil
L'image permet de repérer :
- la paroi
- la grande vacuole centrale
- le noyau (avec 2 nucléoles)
- le cytoplasme pariétal avec de petits chloroplastes
- le cytoplasme périnucléaire, petit renflement du cytoplasme pariétal dirigé vers l'intérieur de la vacuole
- les travées de cytoplasme.
A voir également : une cellule d'un poil d'une autre Caryophyllacée.
Cyclose
La séquence met en évidence les courants cytoplasmiques matérialisés par le trafic d'inclusions et d'organites, en particulier dans les travées qui rayonnent à partir du cytoplasme périnucléaire.