Contraction de fibres musculaires en présence d'ATP

En haut: des fibres musculaires de lapin, préparées par dilacération sont mises en présence d'une solution contenant des ions Mg2+, K+, Cl - et de l'ATP: elles se contractent.
La même solution, sans ATP ne déclenche pas la contraction.

En bas: portions de fibres musculaires de lapin colorées au bleu de méthylène (Gt x1000).
Dans la fibre relâchée, à gauche, on repère bien les sarcomères délimités par les stries Z, les bandes A et I et même les bandes H. Après action de l'ATP, à droite, les bandes I semblent raccourcies alors que les bandes A semblent avoir gardé la même épaisseur: la longueur des sarcomères a diminué. Voir expérimentation